LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

ACTUALITÉS

Juillet 2019

RICHESSE ET DYNAMISME

Le nuage de Beauval, nouveau téléphérique.

Plus de 5,5 millions d’entrées enregistrées dans les principaux sites touristiques en 2018 et près de 2,9 millions de nuitées (+ 4,1 %) dans les différents types d’hébergement proposés. L’engouement suscité par l’offre touristique départementale se confirme dans une vision d’ensemble, indéniablement portée par le ZooParc de Beauval, devenu le 1er site touristique en Val de Loire (1,55 million d’entrées), ainsi que par le Domaine de Chambord avec plus d’un million de visiteurs.

Patrimoine culturel

Cette clientèle est surtout française, pour 62 %, avec une forte proportion venant de l’Île-de-France (27 % environ). L’attraction exercée par des manifestations comme le Game Fair, le Salon international de l’ULM ou le Generali Open de France (voir ci-contre) sur une clientèle résidant hors département et hors région pour plus de 40 % est à retenir.
Riche, l’offre touristique départementale se découvre désormais dans toute la diversité de ses propositions. Bien que le visiteur demeure attiré par le patrimoine culturel (près de 4 entrées sur 10), ce dernier doit désormais se « mettre en scène » avec la programmation d’animations et d’événements pour conserver ce gain d’attractivité. L’émergence de nouveaux sites d’intérêt touristiques au cours de ces douze dernières années et la redécouverte de certains en « circuits courts » expliquent cette évolution de la fréquentation. Bon à savoir : 56 % des visiteurs du département privilégient l’itinérance

Une activité économique

Les retombées économiques pour le territoire vont de pair avec cette affluence. En 2017, les touristes y ont dépensé 162 millions d’euros (M€) et 1,665 M€ de taxes (séjour et additionnelle) a été collecté. Le Loir-et-Cher se situe au premier rang des départements de la région Centre-Val de Loire, par le poids du tourisme : les emplois y sont donc plus visibles. Le secteur représente ici la 4e activité économique en termes d’effectif salarié du privé en 2018 avec 3 815 emplois (fin 2017) dans les activités dites « caractéristiques du tourisme » (hôtellerie et autres formes d’hébergement, restauration, cafés, agences de voyages et transport de voyageurs.) Soit 5 % des emplois salariés du privé contre 4,8 % pour la région et 7,2 % pour la France.
Le Loir-et-Cher, première destination touristique régionale, est le plus important parc hôtelier de plein air ; il se situe au 3e rang en nombre de résidences secondaires et de parcs hôteliers classés « Tourisme NN » (nouvelles normes). L’influence des aménagements commandités par les deux « locomotives » du département est à souligner : 105 M€ d’investissements entre 2012 et 2020 pour Beauval et près de 8 M€ pour Chambord. Ces engagements participent à la vitalité des entreprises et des artisans du secteur.

ACTUALITÉS

DESSERT RAFRAÎCHISSANT

Coque mangue passion, biscuit pistache et sa crème mascarpone-poivre de Sichuan.

CLICS GOURMANDS

NOUVEAUTÉ À l’heure d’Internet et des réseaux sociaux, « locavore » est un terme de plus en plus utilisé par les chefs et les consommateurs.

WIFI TOURISTIQUE

NUMÉRIQUE Le projet « Smart Val de Loire », animé par le syndicat mixte ouvert (SMO) Val de Loire numérique, concerne le tourisme.

Nouveau logo

GRAPHISME Peut-être l’avez-vous déjà remarqué, l’aérodrome Blois-Le Breuil s’est doté d’un nouveau logo, créé au sein du Département.

Opération miel

On connaît tous les vertus du miel pour la santé humaine et celles des abeilles pour la planète… Pour sensibiliser chacun à la préservation nécessaire de la biodiversité (et notamment des pollinisateurs), le Conseil départemental s’engage.

Un site d’exception

Sur l’ancien domaine de Saint-Maurice, à Lamotte-Beuvron, s’épanouit maintenant le parc équestre fédéral, siège de la Fédération française d’équitation (FFE) depuis 2007.

Share This