LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

GOUDJI 

Les œuvres de Goudji sont connues dans de nombreux lieux sacrés, en France comme en Europe. Ce sculpteur de formation, né en Géorgie, a étudié aux Beaux-Arts de Tbilissi. Il réalise des œuvres d’art et tout un bestiaire imaginaire pour des galeries, ainsi que des œuvres liturgiques et aménagements de sanctuaires pour des cathédrales, abbayes et monastères. Il travaille toujours des matières nobles et brutes – l’argent, le lapis-lazuli, le cristal de roche et bien d’autres. Sa singularité ? Ses créations sont toutes uniques et réalisées de ses propres mains avec les outils qu’il forge lui-même. Même s’il réside et travaille à Paris, l’artiste possède également un atelier en Vendômois. « Je crée mes œuvres au rythme des saisons dans mon atelier dont les fondations remontent au XVe siècle : un atelier tantôt abrité, tantôt à l’air. »

Expositions internationales
La cathédrale de Chartres abrite plus de cinquante de ses créations sacrées, tout comme Notre-Dame de Paris, l’abbaye de la Trinité à Vendôme ou la cathédrale de Blois. Son lien avec le Loir-et-Cher est fort : en 2007, le château royal de Blois organise une rétrospective en son honneur. Près de 90 000 visiteurs s’y pressent : « J’en ai été touché ; j’ai eu le sentiment d’un dialogue avec chacun des visiteurs », confie Goudji. Après avoir participé à la Biennale de Paris en septembre, l’orfèvre expose à l’abbaye royale de Fontevraud (49) du 30 novembre au 5 janvier 2020. À Noël, il y présentera la « Nativité d’argent et de pierre », une œuvre réalisée pour ce lieu unique. Les voyageurs peuvent aussi admirer son travail à la Shanghai Tower de Shanghai (Chine), avec la galerie Lan, du 27 novembre au 11 décembre ou, moins loin, à la galerie Baumgarte de Bielefeld (Allemagne), du 28 novembre à la fin janvier 2020. 

Vente aux enchères
À la mi-septembre, une vente aux enchères originale s’est tenue au Domaine de Chambord. Organisé par le conseil départemental en présence des commissaires-priseurs Philippe et Aymeric Rouillac, cet événement proposait des œuvres d’artistes du Val de Loire. La somme récoltée – 21 690 €, que le département a doublée, soit 43 380 € –
va permettre à Goudji d’acheter du matériel. Celui-ci réalisera, à titre gracieux, une œuvre liturgique destinée à Notre-Dame de Paris. Sa réplique sera présentée à la cathédrale de Blois.

 

Ouvrage rêvé
L’ouvrage « Goudji orfèvre du sacré » vient de paraître. Ce beau livre, signé Jacques Santrot (texte) et Marc Wittmer (photos), retrace la carrière du maître et montre la diversité de son talent : bijoux, œuvres profanes, épées d’académiciens, objets liturgiques, réalisations architecturales, etc. Un cadeau rêvé.
En savoir plus : 45 €, 160 pages,
éd. Albin Michel

ACTUALITÉS

Le Loir-et-Cher vu d’en haut

Le Loir-et-Cher vu d’en haut

Un livre au format original, carré, qui propose des vues aériennes et insoupçonnées, à couper le souffle, c’est Loir-et-Cher – altitude 150 m

Le tennis dans la peau

Le tennis dans la peau

Si le tennis se porte bien à Blois, on le doit à Claude Roget. Ce dernier, créateur et directeur des Internationaux de tennis de Blois, a présidé l’AAJB1 Tennis pendant trente-sept ans.

Un lieu unique

Un lieu unique

2020 se révèle une grande année pour le ZooParc de Beauval. Celui-ci fête ses quarante ans et propose une nouveauté extraordinaire depuis février : un dôme équatorial qui a nécessité deux ans et demi de travaux et coûté 40 millions d’euros !

Métier de cœur

Métier de cœur

L’accueil d’un enfant (trois au maximum) chez soi est une possibilité qu’offre le conseil départemental. Si vous avez le sens de la famille, de l’engagement, si vous aimez vous occuper d’enfants (de la naissance à moins de 21 ans), le métier d’assistant familial est peut-être fait pour vous.

Budget 2020

Budget 2020

Mi-décembre 2019, c’est un budget 2020 de 411 millions d’euros (M€) que les élus du département ont voté à l’unanimité moins une abstention

Share This