LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

BIO ET LOCAL

BOUTIQUE Fin novembre 2019, le magasin Les Bio du coin, 100 % bio et local, a ouvert à Naveil, au lieu-dit Montrieux. « On portait ce projet depuis deux ans et demi », précise sa directrice, Isabelle Habert, de la ferme de Beauchêne.

Huit producteurs sont associés et d’autres proposent leurs produits à la vente. Dans cette vaste boutique, 270 m2, le gourmand a le choix : viande à la découpe ou sous-vide (bœuf, porc, poulet, etc.), fromage, fruits et légumes, œufs, miel, vin, mais aussi pain, pâtisseries, etc. De quoi faire son marché ! « On a toutes les générations, des moins de 30 ans aux plus anciens qui retrouvent la nourriture d’avant », explique Paul-Emmanuel Boulai, de la ferme de Gorgeat. « On était attendus, les gens veulent des produits de qualité », ajoute Isabelle. Le lieu va encore évoluer avec plus de vrac, des animations, etc. Et, bonne nouvelle, l’enseigne a créé trois emplois locaux.

 EN SAVOIR PLUS 
Mer. jeu. : 9 h 30-13 h/15 h-19 h – Ven. sam. : 9 h 30-19 h
Tél. 02 54 77 46 70 Les Bio du Coin

Poursuivez votre lecture

« Les Bio du coin », une enseigne 100 % bio et locale à Naveil

 Info spéciale coronavirus : le lieu reste ouvert puisque c’est un commerce alimentaire. Mais les horaires sont modifiés pour l’instant (fermeture à 18 h et non pas 19 h habituellement). 

À la sortie de Vendôme direction Naveil, dans la zone commerciale de La Papeterie, on trouve la nouvelle enseigne « Les Bio du coin ». La boutique – 270 m2 quand même – a ouvert ses portes fin novembre. « On portait ce projet depuis deux ans et demi », explique Isabelle Habert, de la ferme de Beauchêne à Chauvigny-du-Perche, qui dirige ce lieu 100% bio. « C’est un aboutissement, une concrétisation pour nous qui passons du temps sur les marchés. »
L’endroit est agréable, on s’y sent bien d’emblée et l’accueil est souriant. Initié par huit producteurs locaux – dont la ferme de Gorgeat à Azé ou la ferme des Trois buissons à Lunay, entre autres – ce magasin propose des produits bio, exclusivement, et d’ici (avec des agriculteurs des départements limitrophes : Indre-et-Loire, Loiret, Sarthe). Côté convivialité, un coin détente est situé à l’entrée. On peut y boire un thé ou un café, s’y installer pour discuter ou juste s’y poser un instant avant ou après ses courses.
Un local pratique
« Trouver ce local a été une opportunité », ajoute Isabelle Habert. (C’était une boutique qui vendait des salons, auparavant). On a visité pas mal de lieux, mais il n’y avait pas toujours de local de service à l’arrière. Celui-ci fait 420 m2 avec la réserve. »
Au-delà des produits émanant des associés (viande de porc pour la ferme de Gorgeat, de poulet, d’œufs ou de lentilles pour la ferme de Beauchêne, de pain ou de farine pour la ferme des Trois buissons), l’enseigne multiplie les denrées en provenance d’autres agriculteurs. Exemples ? On trouve les huiles de chanvre, de caméline… ou le quinoa de la ferme des 4 vents (La Chapelle-Saint-Martin-en-Plaine), les rillettes de poulet ou les légumes d’Adèle Champdavoine, de la ferme du Couëtron (Couëtron-au-Perche). Mais aussi, c’est l’exception, de l’huile d’olive originaire de Crète – une filière bio sécurisée –, du chocolat, des gâteaux variés (nougat de Tours, gâteau à l’orange, Nantais au rhum, etc.), des escargots, des tisanes, du miel et des confitures, du vin, des glaces ou des fromages, etc.
Des trajets solidaires
La démarche des personnes associées et des producteurs représentés va loin. Isabelle Habert précise : « Il y a une solidarité de trajets, d’éthique ». Un producteur peut ainsi aller chercher les fruits et légumes d’un voisin pour éviter que tous deux ne se déplacent. « Les livraisons du magasin se font en covoiturage solidaire. »
Un « mix » de générations
Ici, les générations se côtoient. On y croise des mamans avec de jeunes enfants, des personnes d’âge moyen mais aussi des seniors soucieux de leur alimentation. Paul-Emmanuel Boulai, de la ferme de Gorgeat, raconte : « On a toutes les générations : des moins de 30 ans et des plus anciens qui retrouvent ce qu’ils mangeaient avant. On ne veut pas faire une boutique pour « bobos », on veut que ça reste accessible à chacun. »
Un lieu en pleine évolution
L’enseigne étant récente, les associés continuent leurs recherches et ne cessent de proposer de nouveaux produits. Ainsi, des savons bio (de la Cisse) ont-ils récemment fait leur apparition, comme des bières ou des vins venus de Chinon (gamme de sept breuvages différents, jeunes vignes, vin blanc, etc.). De plus, en dehors de toute période de confinement, l’enseigne « Les Bio du coin » organise des dégustations pour mettre en lumière, un jour précis, un vigneron ou un autre producteur. Et permettre aussi des échanges avec les clients.
Des emplois créés
« On était attendus. Le public veut des produits de qualité », ajoute Isabelle. Précision utile : même si les producteurs se relaient en magasin pour conseiller les clients ou tenir la caisse, l’enseigne a créé trois emplois locaux. Une initiative 100 % locale…

 INFOS + 
Zone commerciale de la Papeterie
2 bis, rue de Montrieux – 41100 Naveil
Tél. 02 54 77 46 70
Boutique ouverte du mercredi au samedi
Mercredi-jeudi : 9 h 30-13 h/15 h-18 h
Vendredi-samedi : 9 h 30-18 h (journée continue)

LesBioduCoin

Texte : Anne Sarazin – Reportage photos : Laurent Alvarez

Share This