LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

EN CUISINE

CANNELÉS 

Dans notre dernier numéro, nous vous avons demandé des recettes à base de chocolat. Celle de Mylène Hollender a été retenue ; merci à tous ceux qui ont participé. Pour notre édition de juin, vos propositions à base de courgette sont les bienvenues (à envoyer avant le 20 avril1).

TOQUÉE DE SUCRÉ
D’origine auvergnate, Mylène Hollender, 32 ans, vit à Lamotte-Beuvron. Cette professeure de mathématiques au lycée Claude-de-France, à Romorantin-Lanthenay, voue un tel amour à la pâtisserie qu’en 2015, elle a passé, et réussi, son CAP en candidat libre. Depuis, elle partage ses loisirs entre sa famille et la réalisation de gâteaux. Son plaisir sucré ? « Les cookies moelleux », même si elle adore préparer des entremets sophistiqués. Pour partager ses douceurs, elle anime le blog craquounette-avenue.ovh, dont le nom évoque le pâtissier star Philippe Conticini et ses fameux « craquounets ». On y trouve des recettes sucrées et salées qui donnent toutes envie de cuisiner…

1 : à gwladys.barais@departement41.fr et anne.sarazin@departement41.fr

PHOTOS : LAURENT ALVAREZ

(Recette proposée par Mylène, fondatrice du blog craquounette-avenue.ovh)
Réalisation : 30 min
Repos : une heure minimum (ou une nuit dans l’idéal)

Pour 4 cannelés
• 15 cl de lait de soja vanille
• 28 g de chocolat noir
• 15 g de beurre
• 35 g d’œuf (retirer un peu de blanc d’un œuf, il doit y avoir plus de jaune)
• 26 g de sucre complet
• 20 g de farine
• 20 g de sirop d’agave ou de miel
• 1 petite cuillerée à soupe de rhum

Verser le lait de soja dans une casserole. Le faire bouillir avant d’ajouter le chocolat et le beurre hors du feu. Si besoin, faire chauffer sur feu doux, juste le temps de faire fondre le beurre et le chocolat. Réserver.
Pendant ce temps mélanger au batteur l’œuf avec le sucre. Ajouter la farine et mélanger de nouveau. Verser alors le contenu de la casserole (lait de soja, chocolat et beurre) doucement tout en mélangeant. Ajouter le rhum et le sirop d’agave ou le miel. Laisser refroidir le tout à température ambiante. Filmer avec du film alimentaire puis réserver au frais une bonne heure ou toute la nuit.

Une heure plus tard (ou le lendemain)
Si la pâte a reposé toute la nuit, la sortir trois heures au moins avant de faire cuire les cannelés.
Mélangez doucement la pâte une dernière fois.
Préchauffer le four à 250/260° (th. 8/9) avec la plaque sur laquelle les cannelés seront posés.
Graisser les moules avec un peu de beurre et verser la pâte refroidie aux trois quarts.
Enfourner pour 12 minutes puis baisser la température du four à 180° (th. 6) ; enfourner de nouveau les cannelés et laisser cuire 50 minutes (pour des moules aluminium ou cuivre). Réserver avant de les déguster tièdes ou froids.

À savoir : cette recette peut aussi être réalisée avec du lait de vache.

ACTUALITÉS

PASSERELLE SUR LA LOIRE

PASSERELLE SUR LA LOIRE

Attention, révélation architecturale à suivre ! En 2019, Nicolas Perruchot, président du conseil départemental, a annoncé la création d’une passerelle sur la Loire au niveau des piles de l’ancien barrage du lac de Loire.

DES ÉTOILES AU COLLÈGE

DES ÉTOILES AU COLLÈGE

Encore mieux manger au collège ? C’est le souhait du conseil départemental qui a signé une convention en ce sens avec le chef doublement étoilé Christophe Hay

RESTAURANT PRIMÉS

RESTAURANT PRIMÉS

Mi-janvier, le Guide Michelin a décerné ses étoiles et autres distinctions 2021 aux restaurants, malgré leur fermeture actuelle.

MOBILITÉ ALTERNATIVES

MOBILITÉ ALTERNATIVES

Envie de se déplacer tout en réduisant son empreinte sur l’environnement ? C’est l’enjeu que se fixe l’assemblée départementale en adoptant une série de mesures visant à développer les mobilités alternatives.

TROIS CHÂTEAUX

TROIS CHÂTEAUX

Pour la cinquième édition de l’opération « gratuité », le conseil départemental propose aux Loir-et-Chériens de découvrir non pas deux mais trois châteaux du Val de Loire.

STALISTAS TAKOUGNADI

STALISTAS TAKOUGNADI

Stanislas Takougnadi a pris ses fonctions de directeur de l’Institut médical de Sologne (IMDS, ex-Centre des pins) en juillet 2019.

Share This