LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info
ACCUEIL > A LA LOUPE > PERCHE-VENDÔMOIS > Consommer autrement

Consommer autrement

Boutique et lieu de vie dédié à la consommation responsable, Belles Graines a ouvert à Blois-Vienne fin septembre. L’enseigne propose des produits locaux, bio pour la plupart, le plus en vrac possible.

L’originalité du lieu, c’est de pousser plus loin le concept de la consommation responsable en organisant des ateliers citoyens de partage de pratiques, notamment autour du zéro déchet.
À la tête de la boutique, Myriam souhaite que ses clients trouvent les « produits du quotidien, du bio raisonnable », mais aussi « qu’ils s’approprient le lieu, viennent s’y poser, boire un jus, un café, échanger. D’où toutes les activités connexes. Elle précise : On n’est pas là pour culpabiliser, mais pour inspirer, partager les bonnes pratiques. Nous sommes un lieu d’expérimentation ». Parmi ses multiples projets, Myriam évoque l’ouverture d’une activité snacking le midi, de fin avril à septembre. Elle réfléchit à une « petite proposition sympa » à base de « ce qui se fait de mieux localement », à consommer sur place ou à emporter. On a hâte…

 EN SAVOIR PLUS 
24, avenue Wilson à Blois
Tél. 09 71 41 62 71

Poursuivez votre lecture

Belles graines : l’essentiel en centre-ville

 Info pandémie 

Dans le contexte précis de la pandémie de Covid-19, la boutique Belles Graines, commerce d’alimentation générale, reste ouverte. Le vrac nécessite toutefois une vigilance particulière : les clients ne peuvent plus toucher à la marchandise, et deux personnes maximum sont autorisées à se trouver en même temps dans la boutique.
L’enseigne, qui souffre de la situation, vient de lancer un « Drive piéton ». Les clients commandent directement de chez eux (du lundi au vendredi) et viennent chercher leur colis aux horaires d’ouverture, le matin, de 9 h à 12 h 30, du mardi au samedi. « Cela évite la promiscuité et offre plus de rapidité », explique Myriam, qui espère que cette solution fonctionne et permette au magasin de rester à flot.
La boutique Belles Graines intègre dans son ADN de nouveaux modes de consommation
« Nous n’avons pas le même type de propositions qu’un magasin standard ou une autre boutique bio. Ici, nous proposons un mélange de sélections des meilleurs produits du terroir et de produits bio français et équitables. À travers ce choix, nous voulons promouvoir les producteurs locaux, français et engagés », explique Myriam, responsable de la boutique Belles Graines, installée en Vienne depuis fin septembre dernier.
Plus qu’une boutique de consommation responsable (locale, bio, en vrac), Belles Graines est un concept de vie. « Nous sommes heureux d’offrir cette vitrine aux producteurs locaux (bios ou raisonnés), à leur savoir-faire du terroir », ajoute-t-elle. D’ailleurs, des affiches représentant ces producteurs sur leur lieu de travail décorent les murs de l’espace atelier, à l’arrière de la boutique. Ces photos côtoient celles des donateurs de la campagne participative pour l’achat de la vitrine. « Nous allons organiser une rencontre citoyenne : pourquoi ont-ils donné ? », précise Myriam, qui fourmille d’idées. L’occasion d’aborder de grands thèmes autour de la consommation responsable.
Vrac bio
« Nous proposons ici des produits locaux qualitatifs, du bio raisonnable. » La boutique s’apprête à développer sa gamme de vrac bio. « Le but est d’aller vers du zéro déchet. Nous travaillons sur le développement du concept vrac local, bio local, bio français. »
Le vrac, chez Belles Graines, est solide et liquide ‒ on peut s’y fournir aussi bien en farine, féculent… qu’en gel douche, lessive, savon solide, dentifrice solide, savon à vaisselle solide… Tout est clairement étiqueté pour que le consommateur ne s’y trompe pas, bio, non bio, bio local, bio moins local. « Si les produits sont issus du commerce international, ce que nous cherchons à éviter au maximum, alors nous travaillons en commerce équitable, avec Artisans du monde pour le café, par exemple. »
Consommer autrement
Belles Graines, c’est un endroit où l’on peut trouver ses produits du quotidien, et c’est aussi un lieu de vie, avec des ateliers pour apprendre à consommer autrement. « Le zéro déchet, ça revient moins cher, c’est ludique. En consommant local, on évite les émissions de carbone et en visant le zéro déchet, on limite son impact sur la planète. Il faut vraiment arrêter le tout plastique. »
Des ateliers « cosmétiques » ont déjà eu lieu. La boutique organise également des événements. « On propose aux clients de rencontrer les producteurs, on prépare des débats. Nous allons développer les soirées dégustation. Les clients peuvent être source de propositions », souligne Myriam. « Nous organisons des ateliers citoyens de partage de pratiques. Sans expertise, mais en tant que citoyens engagés. » L’idée est de pouvoir inspirer les gens et les aider sur le mode des tutos pratiques qu’on peut trouver sur Internet, mais en vrai. « Notre idée, c’était aussi d’être en proximité. D’où le choix du quartier, du centre-ville pour la boutique. »
Un lieu propice à la détente
Belles Graines est en train d’aménager une partie de sa boutique en un lieu où s’arrêter boire un café, un jus, manger un gâteau. « On va installer une bibliothèque avec des livres sur la permaculture, le zéro déchet. L’idée est que la boutique puisse être ouverte et vive en permanence. Que les habitants du quartier aient envie de venir se poser ici, utilisent le wifi. Qu’ils s’approprient le lieu pour ses valeurs, s’y trouvent bien. »
Parmi les multiples projets de Myriam, un lui tient particulièrement à cœur : « Nous allons lancer des actions solidaires, en vue d’apporter du soutien à des entreprises solidaires. Je travaille sur un module de carte de fidélité avec pour objectif d’encourager les gestes solidaires chez mes clients. » Myriam n’en divulgue pas plus. Nul doute qu’on en saura davantage dans les semaines à venir. D’ici là, rendez-vous dans la boutique ou via le « Drive piéton »…

 INFOS + 
24, avenue du président-Wilson – 41000 Blois
Tél. 09 71 41 62 71 –boutique@bellesgraines.fr
www.bellesgraines.fr – Facebook : bellesgraines

Texte : Julie Bind – Reportage photos : Nicolas Derré

Share This