LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

La ruralité, une fierté

NOTRE AGRICULTURE EST UNE RICHESSE QU’IL FAUT PROTÉGER.

Alors que l’épidémie de la Covid-19 regagne en intensité, le conseil départemental reste mobilisé pour assurer la continuité du service public, protéger les Loir-et-Chériens et soutenir l’économie locale. Durant cette deuxième période de confinement, beaucoup d’entre vous ont dû interrompre leur activité professionnelle, d’autres ont privilégié le télétravail tandis que certains poursuivent l’exercice de leur métier. C’est le cas de nos agriculteurs.

Avec ses 300 000 hectares de terres cultivées, le Loir-et-Cher a toujours été un département rural. C’est une fierté et un atout. Le conseil départemental se tient aux côtés du monde agricole. C’est ainsi que l’assemblée départementale a voté à l’unanimité, fin 2019, un fonds d’urgence sécheresse de 500 000 € en faveur des agriculteurs victimes des aléas climatiques.

La ruralité, ce sont nos paysans qui l’ont façonnée et qui apportent tous les jours la preuve de la diversité et de la pérennité de notre agriculture. Or, sauvegarder notre environnement, c’est profiter autant que possible des ressources de notre département, c’est-à-dire de sa richesse agricole. En 2019, une étape a été franchie avec la création de la plateforme de stockage et de préparation de produits locaux installée à Contres. Ainsi, se mettent en place des circuits courts entre les terres d’exploitation et les assiettes des collégiens.

Dans le même esprit, le site Internet Saveurs 41, lancé en avril 2019, permet de découvrir toutes les spécificités gustatives du département. La première période de confinement a montré combien les outils numériques étaient utiles pour identifier les producteurs et artisans près de chez soi.

Le dossier spécial de ce Loir & Cher info présente les portraits de ces céréaliers, viticulteurs, maraîchers, éleveurs… qui expriment la passion de leur métier. Notre agriculture est une richesse qu’il faut protéger, promouvoir et défendre. C’est ce que le conseil départemental s’emploie à faire et continuera de faire.

Bonne lecture à tous.

NICOLAS PERRUCHOT

Président du Conseil départemental – Ancien député

nicolas.perruchot@departement41.fr

Share This