LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

La fibre progresse

TRÈS HAUT DÉBIT Bientôt tous connectés à la fibre : c’est la volonté du conseil départemental qui, grâce au Syndicat mixte ouvert Val de Loire Numérique, poursuit le chantier de déploiement dans les zones rurales. Objectif ? Relier, d’ici à fin 2023, 134 600 foyers et entreprises afin de couvrir 100 % du territoire. À noter : certaines communes sont connectées par des opérateurs privés ‒ SFR à Vendôme, Orange à Romorantin-Lanthenay et sur une partie de l’agglomération de Blois (26 communes). Côté entreprises, les zones d’activités (ZA) sont équipées en priorité, 18 le sont déjà avec en projet 12 nouvelles d’ici à la fin de l’année. Pour connaître votre éligibilité à la fibre, rendez-vous sur valdeloirefibre.fr. Une fois votre logement éligible, vous pourrez souscrire à un abonnement auprès d’un des nombreux opérateurs partenaires Val de Loire Fibre.

Photo : Nicolas Derré

ANCIEN SITE GIAT

EMPLOI À la mi-décembre 2020, l’ancien site Giat de Salbris a fait parler de lui. La société d’économie mixte « 3 Vals Aménagement » ‒ mandatée par le conseil départemental, propriétaire du site ‒ a, en effet, signé la vente d’un terrain de 16,5 hectares pour la somme de 662 000 €. L’acquéreur, la société Baytree, filiale immobilière du groupe Axa, souhaite y créer une plateforme logistique. Les travaux de terrassement sont prévus au premier semestre. Objectif : la construction d’un bâtiment de 60 000 m2 répartis en dix cellules. Le site logistique devrait être opérationnel à l’été 2022 et créer des emplois. De quoi réjouir de nombreux acteurs du territoire…

Photo : NIcolas Derré

nouveau giratoire

AMÉNAGEMENT Un giratoire d’accès au parc technologique bois de l’Oratoire a été aménagé mi-décembre sur la RD 957, au niveau de Villiers-sur-Loir. Ce dernier a coûté 590 000 € au conseil départemental et à la communauté d’agglomération Territoires vendômois. Objectif ? Desservir la zone d’activités nord de la gare TGV, sur la commune d’Azé. Huit hectares appartenant à la Chambre de commerce et d’industrie de Loir-et-Cher restent à aménager. Dix autres, viabilisés, appartiennent désormais à la Société des ateliers Louis-Vuitton qui implante là une deuxième unité de fabrication – de 6 000 m2 – avec 350 salariés. Fin des travaux prévue cet été. Pour rappel, le maroquinier de luxe a installé son premier atelier de 150 personnes au cœur de Vendôme. Un troisième site estampillé Vuitton est aussi évoqué en Vendômois… À suivre.

Photo : Aurélien Charron

Share This