LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

Nouvel horizon

Pour se développer, Barbosa, entreprise familiale de travaux publics installée à Saint-Léonard-en-Beauce, a créé le groupe Bardec. Cette nouvelle entité comprend trois sociétés ‒ Barbosa, Camus Construction et Socream (aménagement urbain) ‒ et quatre associés : Laurent, Guillaume, Camille Barbosa et Jean-Yves Gonidec. Directeur de Barbosa et directeur général du groupe, Guillaume Barbosa explique : « En rachetant deux sociétés et en créant le groupe Bardec l’été dernier, nous avons souhaité asseoir le développement des sociétés qui le composent, dont l’activité est complémentaire ». Ces dernières pourront ainsi répondre ensemble aux appels d’offres et mutualiser les chantiers. « C’est une garantie d’efficacité pour nos clients et un moyen d’optimiser notre gestion », dit Camille Barbosa, contrôleur de gestion. Avec un chiffre d’affaires estimé à 14 M€ pour son premier exercice, Bardec part sur de bonnes bases malgré le contexte sanitaire. De plus, l’entreprise a engagé sa transformation numérique avec la mise en place d’un ERP (système d’information et de gestion global). Elle va aussi investir dans l’équipement GPS de son bureau d’études et dans une plateforme de recyclage des matériaux de terrassement. « L’humain reste la clé du succès, nos 100 collaborateurs sont essentiels pour réussir ce projet de croissance externe », insiste Guillaume Barbosa, petit-fils du fondateur.   

Texte : Jean-Luc Vezon – Photo : Laurent Alvarez 

www.groupe-bardec.com

Poursuivez votre lecture

Barbosa TP rejoint le groupe Bardec

En rachetant TAE 41 à Cour-sur-Loire et la maçonnerie Maurice Camus à Villorceau (45) pour créer le groupe Bardec, la SAS Barbosa se donne les moyens de son développement grâce à une offre intégrée pour les collectivités, particuliers et entreprises.
Le secteur du BTP évolue avec la constitution d’entités plus importantes capables d’affronter la concurrence et d’accéder à de nouveaux marchés. « En rachetant deux sociétés et en créant le groupe Bardec l’été dernier, nous avons souhaité asseoir le développement des trois sociétés qui le composent et dont l’activité est complémentaire », explique Guillaume Barbosa, directeur de la SAS Barbosa et directeur général du groupe qu’il a créé avec trois associés (Jean-Yves Gonidec, Laurent et Camille Barbosa).
Avec cette organisation, les trois entreprises pourront répondre ensemble aux appels d’offres et mutualiser les chantiers pour en améliorer la rentabilité. « C’est une garantie d’efficacité pour nos clients et une source de bonne gestion », souligne Camille Barbosa, contrôleur de gestion.
Une transition numérique
Pour accompagner cette nouvelle organisation, l’entreprise a investi 40 000 € dans sa transition numérique : déploiement de la fibre internet, nouveau serveur, mise en place d’un ERP (système d’information et de gestion global) et projette déjà la gestion électronique des documents (GED). Cette année, elle va aussi investir dans l’équipement GPS de son bureau d’études et dans sa plateforme de recyclage de Beauce-la-Romaine. Une nouvelle machine mobile Devarem 50 lui permettra de valoriser des matériaux de terrassement avec de la chaux pour les utiliser au compactage. La finalité de cet investissement de 200 000 € est de limiter l’impact carbone et de réduire le coût d’achat carrières. « Notre carnet de commandes est correct, de l’ordre de six mois. Nous traversons la période sereinement. Cette année, nous souhaitons stabiliser les nouvelles procédures mises en place au sein du groupe en attendant, pourquoi pas, de poursuivre notre croissance externe », déclare Guillaume Barbosa. Le petit-fils du fondateur entend rester fidèle aux valeurs de proximité et de cohésion de l’entreprise « car nos clients et nos 100 collaborateurs sont à la base de sa réussite ».

 

Share This