LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

ACCUEIL > A LA LOUPE > BLÉSOIS CHANTEUR HEUREUX

CHANTEUR HEUREUX

ÉTÉ 2021

BIEN-ÊTRE « Le chant, c’est un exutoire extraordinaire, c’est un régulateur d’humeur énorme pour se débarrasser des mauvaises ondes. » Depuis trente ans, le chanteur et musicien Franck se produit sur scène, et pratique le coaching vocal.

Mais, comme il ne conçoit pas sa passion uniquement comme une pratique artistique personnelle, il partage les bienfaits de la musique dans les hôpitaux et les Ehpad1 en animant des chorales avec les résidents. Amoureux de la chanson à texte des années 1920 à aujourd’hui, dont il a fait son répertoire, Franck reprend les classiques d’Aznavour, Bécaud, Piaf ou Joe Dassin pour des résidents bien heureux de pousser la chansonnette une fois par mois autour du chanteur au piano. « Je suis très fier d’intervenir en Ehpad. Faire venir un chanteur devrait être obligatoire tant c’est bénéfique pour le bien-être et la santé des résidents. » Et Franck de rappeler que, pendant le confinement du printemps 2020, il a parfois été l’unique visiteur autorisé pour ces personnes âgées isolées.

1 – Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Texte : Alice Enaudeau – Photos : C. Chigot

 EN SAVOIR PLUS 
Tél. 06 87 55 82 47 – franck-chanteur.com

Poursuivez votre lecture

FranckAnimation

Franck, chanteur altruiste

Chanteur et coach vocal, Franck intervient dans les Ehpads1 et les hôpitaux pour présenter des spectacles ou animer des chorales. Car au-delà de leur valeur artistique, Franck considère la musique et le chant comme des expressions fondamentales au bien-être personnel.

Ce mardi après-midi de mai, ils sont une dizaine de résidents réunis devant le piano de Franck. Tous – ou presque – se chauffent la voix sur « Aux Champs Élysées » de Joe Dassin avant d’attaquer les autres titres du répertoire : « Le Sud », « La Romance de Paris », « Le Petit Pain au chocolat », etc. « Ça me rappelle ma jeunesse, souffle une résidente sur les premières mesures de « La Romance de Paris ». Je ne chante plus, je suis devenue paresseuse. » À ses côtés, Geneviève, 90 ans, toute pimpante, raconte que, plus jeune, elle chantait elle-même pour les personnes âgées à Orléans. « J’aime bien chanter mais avec la maladie de Parkinson, j’ai perdu la voix », regrette-t-elle. Pour autant, elle fredonne chaque chanson avec un réel plaisir. Un mardi par mois, le chanteur Franck vient animer l’après-midi des résidents de l’Ehpad La Maisonnée Saint-François, à Blois, pendant une heure. Chanteur et coach vocal, il se produit depuis une dizaine d’années dans les résidences pour personnes âgées et les hôpitaux : « Je crois fermement aux bienfaits de la musicothérapie. Par le rythme et les percussions, la musique a la capacité de réveiller les parties endormies du cerveau. Il y a de réels effets sur la santé et le bien-être », assure le musicien de 47 ans qui intervient dans plusieurs résidences à Blois ou à Montrichard Val de Cher, où cinq établissements se regroupent pour assister à la chorale mensuelle qu’il anime.

Seul visiteur pendant le « premier » confinement
Des années 1920 à aujourd’hui, son répertoire puise dans les grands noms et les grands titres de la chanson populaire pour faire écho aux souvenirs musicaux des résidents. Pour les chorales, il travaille plus particulièrement cinq à sept titres que les résidents présentent aux familles en fin de saison. Pendant le strict confinement du printemps 2020, Franck n’a pas oublié les choristes avec lesquels il a maintenu les sessions chantées à distance, par écrans interposés. Et dès que les consignes sanitaires ont été un peu assouplies, il a fait partie des rares visiteurs autorisés à se rendre dans les établissements auprès des résidents. « J’ai un grand sentiment de fierté à venir chanter pour les personnes âgées : la musique est un exutoire extraordinaire. C’est un régulateur d’humeur énorme qui permet de se vider des mauvaises ondes. Tout Ehpad devrait être obligé de faire venir un chanteur. Moi, quand j’y serai, je serai heureux que quelqu’un vienne y chanter ! »

Un deuxième album avant l’été
Attiré très jeune par la musique, Franck s’est formé au conservatoire de Moulins, dans l’Allier. D’abord au violoncelle pour la beauté de l’instrument, puis au piano et à la batterie. Le jeune homme qui veut être imitateur se produit sur les scènes locales et les fêtes de village dès 14 ans. « Je n’ai pas osé monter à Paris pour tenter ma chance », dit-il sans regret. Amoureux de la chanson à texte – Ferrat, Reggiani, Brassens, Gainsbourg, il a écrit le spectacle « Paris guinguette » qui traverse la chanson française des années 1920 à aujourd’hui, avec lequel il tourne sur les scènes régionales et parfois au-delà. Auteur-compositeur, il passe des heures à écrire sur tout ce qui l’entoure : « Composer me permet de poser ma colère et mes émotions », dit-il, lui qui compose plus pour les autres chanteurs que pour lui. Son deuxième album, « Où résonnent les violons » devrait toutefois sortir avant l’été sur les plate-formes numériques. Franck l’a écrit sans ligne de conduite qui l’enfermerait dans une case. « Je veux éviter d’être catalogué alors je compose dans tous les styles. » Qui sait si les résidents des Ehpads ne reprendront pas à tue-tête l’un de ses titres dans les prochaines années ?

1 -Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

 

Texte : Alice Enaudeau – Photo: Cyril Chigot

 INFOS + 
Tél. 06 87 55 82 47 – flproduction41@orange.fr
www.franck-chanteur.comFranckchanteur

Share This