LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

Claire
Foucher-Maupetit

9e vice-présidente chargée de l’éducation, de l’enseignement supérieur, des collèges et des bâtiments

Il est essentiel que les collégiens étudient dans les meilleures conditions.  

Vers le collège du futur

Gérer les 26 collèges publics de Loir-et-Cher fait partie des trois compétences majeures du conseil départemental. Il en assure l’entretien, la rénovation et a en charge le personnel dédié, soit 261 agents au total. Pour que les élèves étudient dans les meilleures conditions, le département veut accélérer le programme de restructuration des bâtiments les plus anciens : une réhabilitation par an est ainsi programmée. En 2021, celle de Bracieux s’achève alors que celle du collège de Saint-Laurent-Nouan se poursuivra en 2022. Viendront les restructurations des établissements de Neung-sur-Beuvron puis de Veuzain-sur-Loire. Les travaux sont placés sous la bannière « Le collège du futur », avec des matériaux biosourcés, etc. Et pour être en accord avec l’Agenda 2030 (voir p. 19), le département va installer des panneaux photovoltaïques sur 9 sites reconnus « pertinents », dont 8 collèges. Une façon de gagner en autonomie énergétique.

Équipements numériques en classe

Aujourd’hui, le numérique accompagne la vie de beaucoup d’entre nous. Le conseil départemental, en phase avec cette évolution, met en place une politique ambitieuse en termes d’équipement numérique au collège. Après l’accès au haut débit Internet, viendra l’accès au très haut débit après un raccordement à la fibre. Le wifi, disponible dans tous les établissements, s’accompagne de matériel performant : 3 700 ordinateurs, 450 tableaux numériques, 750 vidéoprojecteurs et 4 200 tablettes Sqool.

Légumes locaux et de saison au collège

Pour atteindre l’objectif de 50 % de produits locaux dans les assiettes des collégiens à partir de 2022, le conseil départemental a réhabilité la cuisine des anciens locaux de Set Meal, à Blois, pour y installer une « légumerie » destinée aux collèges publics. Des producteurs locaux y apportent carottes, pommes de terre, oignons, courgettes, choux… qui sont lavés, épluchés, tranchés et mis sous vide avant d’être livrés aux chefs de cuisine des collèges, accompagnés d’autres produits frais locaux (fruits et laitages).

repas sont servis chaque jour dans les 26 collèges publics du département.

De plus, entre 600 et 1 000 kg de légumes sont livrés chaque semaine dans nos établissements scolaires.

Share This