LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

Florence Doucet

7e vice-présidente chargée
de l’insertion, de l’emploi, du logement, de la famille et de la protection de l’enfance

Être bien dans son logement est une condition essentielle 

Accompagner les parents

Prévenir les conflits pour éviter les placements : tel est le credo des services départementaux. Dès la naissance, les parents peuvent bénéficier de visites à domicile, de consultations en PMI (protection maternelle et infantile) et d’activités collectives pour les bébés. Autant de points de rencontre qui permettent de diagnostiquer d’éventuels dysfonctionnements familiaux pour y remédier. De même, les parents démunis face aux difficultés rencontrées à l’adolescence peuvent faire appel aux conseillers familiaux et, si besoin, être orientés vers les structures adéquates.

Le logement, une priorité

Pour permettre à tous de disposer d’un logement digne de ce nom, les axes de travail sont pluriels : anticiper les besoins via l’identification de bâti disponible ou la construction de nouveaux logements, soutenir l’accès de tous les Loir-et-Chériens à l’eau et à l’énergie, et accompagner les foyers qui rencontrent des difficultés pour régler leur loyer afin d’anticiper et d’éviter les expulsions.

Faciliter le retour à l’emploi

L’insertion par l’emploi est une priorité. Pour les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), un accompagnement spécifique est proposé avec le contrat d’insertion, qui permet de définir un parcours de retour à l’emploi en fonction de leurs capacités et de leurs freins. Des formations sont, par ailleurs, mises en place pour répondre aux besoins des métiers en tension dans le département.
Pour gagner en efficacité et répondre à tous les profils, un service public de l’insertion et de l’emploi est en cours d’élaboration, en partenariat avec tous les acteurs locaux, régionaux et nationaux.

Contrat Jeune majeur

À 18 ans, les jeunes majeurs placés en famille d’accueil sortent du dispositif d’aide sociale à l’enfance. Le contrat « Jeune majeur » leur permet de bénéficier d’un accompagnement social pendant deux ans pour commencer sereinement leur vie d’adulte autonome.

Share This