LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

ACCUEIL > A LA LOUPE > BLÉSOISGRENIERS COOPÉRATIFS

GRENIERS COOPÉRATIFS

AUTOMNE 2021

COLLECTIF Galerie d’art, restaurant, boutique d’artisans, gîtes, scène musicale, espace de conférences et d’ateliers… Dans leur incroyable bâtisse labyrinthique du XVIe siècle, les Greniers de Vineuil sont tout cela à la fois, mais avant tout un collectif citoyen.

Car, à la base des Greniers, il y a plus de 300 sociétaires, particuliers, collectivités, entreprises, associations, acteurs du lieu, réunis au sein d’une SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif) pour acheter la bâtisse de 600 m² et en faire un espace coopératif d’activité. « Le projet est né de l’envie d’offrir un outil de travail mutualisé aux artistes, artisans et producteurs locaux dans le respect d’un cahier des charges écoresponsable », explique Isabelle Hanquiez, directrice du lieu. Au-delà de la mutualisation des moyens, les Greniers permettent à chacun d’apporter aux autres sa force d’attractivité et de garantir une amplitude horaire très large. On y vient ainsi chercher son panier de légumes, suivre un cours de yoga ou participer à un atelier d’écriture. Un lieu de vie en somme.

Texte : Alice Enaudeau – Photo : Cyril Chigot.

 EN SAVOIR PLUS 
118 route de Chambord – Tél. 09 88 41 88 01
lesgreniersdevineuil.com

Poursuivez votre lecture

Les Greniers de Vineuil, écosystème économique et culturel

Boutique, café-restaurant, galerie, espace culturel, gîtes… À Vineuil, Les Greniers développent un écosystème collectif d’activités économiques et culturelles.

C’est l’histoire d’un collectif citoyen qui s’est pris à rêver d’un espace mutualisé où cohabiteraient différentes activités économiques basées sur des valeurs sociales et solidaires. Un lieu qui valoriserait les talents locaux – artistes, artisans, producteurs – engagés dans une démarche écoresponsable et citoyenne. Un lieu mutualiste et coopératif où les décisions se prendraient à la majorité des voix. Ce lieu, il a vu le jour en 2018 à Vineuil dans un ancien magasin de meubles. Les Greniers de Vineuil, sis au cœur d’une incroyable bâtisse moyen-âgeuse du xvie siècle, grâce à la mobilisation de près de 200 sociétaires. « Alors qu’on réfléchissait à la création d’un lieu dédié à un magasin de producteurs en vente directe et à des événements culturels, l’ancien ébéniste de Vineuil a mis son magasin en vente. Avec son accord, on a organisé une journée portes ouvertes et une souscription en mai 2018. C’est l’annonce immobilière qui a déclenché le projet », raconte Arnaud Sené, président des Greniers de Vineuil, à l’initiative du projet. Le succès de la souscription est tel que le collectif, soutenu par les collectivités locales, est transformé en SCIC1 pour acquérir la bâtisse de 600 m² à 500 000 € dès la fin 2018.

Développer une activité dans un lieu mutualisé
Si le projet de magasin de producteurs n’a finalement pas vu le jour, Les Greniers de Vineuil accueillent un café-crêperie et un magasin d’artisans portés par des commerçants indépendants sociétaires de la SCIC. Une large partie des locaux sont mutualisés pour permettre aux activités de se croiser et de s’enrichir par la complémentarité des propositions. D’autant que les Greniers accueillent par ailleurs des ateliers artisanaux, des cours de yoga, des ateliers d’œnologie grâce à la cave souterraine… Seule condition pour mener un atelier ou exposer : être sociétaire du lieu pour en disposer, dans l’esprit coopératif originel. « L’objectif n’était pas de créer les activités économiques nous-mêmes mais de proposer un lieu où réunir des entrepreneurs qui viennent développer leur activité au cœur d’un écosystème mutualisé », explique Isabelle Hanquiez, directrice des Greniers. Lesquels organisent toutefois en propre la programmation culturelle : expos d’art dans la galerie aménagée au sous-sol, conférences, concerts… « L’idée était de proposer un espace où se réunir, de tisser des liens plutôt que chacun reste de son côté de la passerelle », poursuit Arnaud Sené.

Une cuisine partagée en projet
Avec plus de 300 sociétaires motivés par l’idée de développer cet espace hybride, la SCIC continue à croître. Trois gîtes de tourisme ont été récemment aménagés dans une aile du bâtiment et un espace de coworking de trois places a ouvert à la rentrée 2021.
De quoi développer les recettes budgétaires pour, peut-être, aménager cette cuisine professionnelle partagée dédiée aux restaurateurs, traiteurs, artisans dont les initiateurs du projet rêvent depuis le premier jour.

Texte : Alice Enaudeau – Photos : Cyril Chigot/em>

 INFOS + 
Les Greniers de Vineuil – Ouvert du mardi au samedi à partir de 11h

Les Greniers de Vineuil, écosystème économique et culturel

Boutique, café-restaurant, galerie, espace culturel, gîtes… À Vineuil, Les Greniers développent un écosystème collectif d’activités économiques et culturelles.

C’est l’histoire d’un collectif citoyen qui s’est pris à rêver d’un espace mutualisé où cohabiteraient différentes activités économiques basées sur des valeurs sociales et solidaires. Un lieu qui valoriserait les talents locaux – artistes, artisans, producteurs – engagés dans une démarche écoresponsable et citoyenne. Un lieu mutualiste et coopératif où les décisions se prendraient à la majorité des voix. Ce lieu, il a vu le jour en 2018 à Vineuil dans un ancien magasin de meubles. Les Greniers de Vineuil, sis au cœur d’une incroyable bâtisse moyen-âgeuse du xvie siècle, grâce à la mobilisation de près de 200 sociétaires. « Alors qu’on réfléchissait à la création d’un lieu dédié à un magasin de producteurs en vente directe et à des événements culturels, l’ancien ébéniste de Vineuil a mis son magasin en vente. Avec son accord, on a organisé une journée portes ouvertes et une souscription en mai 2018. C’est l’annonce immobilière qui a déclenché le projet », raconte Arnaud Sené, président des Greniers de Vineuil, à l’initiative du projet. Le succès de la souscription est tel que le collectif, soutenu par les collectivités locales, est transformé en SCIC1 pour acquérir la bâtisse de 600 m² à 500 000 € dès la fin 2018.

Développer une activité dans un lieu mutualisé
Si le projet de magasin de producteurs n’a finalement pas vu le jour, Les Greniers de Vineuil accueillent un café-crêperie et un magasin d’artisans portés par des commerçants indépendants sociétaires de la SCIC. Une large partie des locaux sont mutualisés pour permettre aux activités de se croiser et de s’enrichir par la complémentarité des propositions. D’autant que les Greniers accueillent par ailleurs des ateliers artisanaux, des cours de yoga, des ateliers d’œnologie grâce à la cave souterraine… Seule condition pour mener un atelier ou exposer : être sociétaire du lieu pour en disposer, dans l’esprit coopératif originel. « L’objectif n’était pas de créer les activités économiques nous-mêmes mais de proposer un lieu où réunir des entrepreneurs qui viennent développer leur activité au cœur d’un écosystème mutualisé », explique Isabelle Hanquiez, directrice des Greniers. Lesquels organisent toutefois en propre la programmation culturelle : expos d’art dans la galerie aménagée au sous-sol, conférences, concerts… « L’idée était de proposer un espace où se réunir, de tisser des liens plutôt que chacun reste de son côté de la passerelle », poursuit Arnaud Sené.

Une cuisine partagée en projet
Avec plus de 300 sociétaires motivés par l’idée de développer cet espace hybride, la SCIC continue à croître. Trois gîtes de tourisme ont été récemment aménagés dans une aile du bâtiment et un espace de coworking de trois places a ouvert à la rentrée 2021.
De quoi développer les recettes budgétaires pour, peut-être, aménager cette cuisine professionnelle partagée dédiée aux restaurateurs, traiteurs, artisans dont les initiateurs du projet rêvent depuis le premier jour.

Texte : Alice Enaudeau – Photos : Cyril Chigot/em>

 INFOS + 
Les Greniers de Vineuil – Ouvert du mardi au samedi à partir de 11h

Share This