LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

Philippe Mercier

8e vice-président chargé de la ruralité et de l’équilibre des territoires

Grâce aux aides concrètes que propose le département, les communes rurales reprennent vie.  

Aider les communes rurales

Au-delà de ses villes, le Loir-et-Cher est une terre rurale qui abrite 85 communes de moins de 1 000 habitants (sur les 267 au total). Ce qui importe, c’est de maintenir la vie dans ces villages. Pour aider les maires, le département a créé, en 2010, la dotation de solidarité rurale (DSR). Conçu pour les communes de moins de 1 000 habitants, ce dispositif s’est élargi, depuis 2020, à celles dont la population est inférieure à 3 500 habitants (communes et communes déléguées). Les élus, par exemple, peuvent investir davantage pour entretenir et rénover leurs bâtiments. De plus, le département a mis en place, fin 2017, la dotation départementale d’aménagement durable (DDAD), qui s’adresse aux communes et intercommunalités afin de cofinancer des projets. Thèmes concernés : mobilités douces, protection de la biodiversité, aménagement du territoire, préservation de l’eau et amélioration du cadre de vie. Cette solidarité territoriale favorise l’aménagement du territoire et contribue au mieux-être de chacun. En 2020 et 2021, 1 211 projets communaux sont devenus réalité grâce à ces aides.

Maintien du commerce

Dans une commune rurale, le commerce est un lieu à préserver tant il contribue au lien social. C’est dans cet esprit que le conseil départemental a mis en place en 2019 l’aide au maintien des commerces. Celle-ci – qui concerne les villages de moins de 3 000 habitants – s’adresse aux communes et intercommunalités. Objectif : contribuer à la rénovation ou à la construction du dernier commerce (boulangerie, boucherie, épicerie).

Initiation numérique

Puisque le digital fait partie de nos vies, aider les personnes qui maîtrisent peu ou pas cet outil est une nécessité. Deux postes de conseillers numériques viennent d’être créés dans le département pour aider les usagers au quotidien : démarche administrative, rendez-vous médical, etc. Des ateliers individuels ou collectifs seront organisés dans les maisons départementales de cohésion sociale et d’autres sites du conseil départemental. Une façon concrète d’être encore plus près des Loir-et-Chériens.

Share This