LE MAGAZINE D'INFORMATION DU DÉPARTEMENT

Loir et Cher info

ACCUEIL > A LA LOUPE > BEAUCE-VAL-DE-LOIRE> BELLE CROISSANCE

 

Hervé Grumeau, P.-D.G. du Groupe Vega.  

BELLE CROISSANCE

PRINTEMPS 2022

Le Groupe Vega, dont le siège est situé à Saint-Laurent-Nouan, connaît un développement important (+ 10 % en 2021). Positionnée sur une niche – la fabrication de mortiers et d’enduits pour façades – l’entreprise de 60 salariés développe son activité grâce à la vente directe.

Celle-ci s’effectue à travers ses agences intégrées et un réseau commercial de 28 franchisés Décopierre (enduits décoratifs muraux à la chaux imitant la pierre). « Avec 12 millions d’euros de chiffre d’affaires, nous sommes le 5e acteur du secteur. Nous avons fait le choix de la vente directe aux artisans, maçons et façadiers en misant sur la proximité et le service », explique son président Hervé Grumeau. Pour se différencier, Vega joue la carte de l’innovation avec un laboratoire de recherche qui travaille sur des gammes d’enduits respectueux de l’environnement, comme ceux à faible empreinte carbone bientôt commercialisés. Vega poursuit son implantation avec une nouvelle usine de fabrication qui ouvrira à Bagnols-sur-Cèze (30) en 2023, tandis que quatre autres agences verront le jour dans les deux ans.

Texte : Jean-Luc Vezon – Photo : Laurent Alvarez

 EN SAVOIR PLUS 
groupevega.fr 

Poursuivez votre lecture

Le groupe Vega poursuit sa marche en avant

Fabricant de mortiers et d’enduits pour façades, le groupe Vega développe son activité grâce à un double modèle économique : la vente directe au travers de ses agences intégrées et un réseau commercial de 28 franchisés Decopierre. Malgré les crises, il poursuit ses implantations.

Lorsqu’il rachète Vega industries en 2006, Hervé Grumeau – ingénieur de formation passé par la Banque publique d’investissement (BPI) et le capital investissement – n’imaginait sans doute pas vivre une telle success story. Le groupe Vega comporte aujourd’hui deux activités. La première est la fabrication et la commercialisation, via un réseau de huit agences, d’une gamme de produits pour façades fabriqués à Saint-Laurent-Nouan, siège social du groupe.
« Avec un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros (M€), nous sommes le 5e acteur du secteur. Nous avons fait le choix de la vente directe aux artisans, maçons et façadiers en misant sur la proximité, la réactivité, le support technique et le service », explique Hervé Grumeau.
Deuxième activité, la vente via un réseau de franchisés Decopierre d’enduits décoratifs muraux à la chaux imitant la pierre. Racheté en 2011, ce réseau compte aujourd’hui 28 membres et connaît un développement important à l’image de Decopierre Vineuil, lauréat des Tops de l’entreprise en 2018. « Le réseau, qui emploie 270 personnes, réalise 25 M€ de chiffre d’affaires, essentiellement en B to C1. Nous visons le double en développant la clientèle institutionnelle et d’entreprise », précise-t-il.
Pour se différencier, Vega joue la carte de l’innovation avec un laboratoire de recherche répondant rapidement à des demandes spécifiques et travaille sur des gammes d’enduits respectueux de l’environnement comme les enduits à faible empreinte carbone bientôt commercialisés.
En mars 2023, Vega va poursuivre son implantation à partir d’une deuxième usine de fabrication qui ouvrira à Bagnols-sur-Cèze (30). « D’une capacité de 100 tonnes par jour, elle nous permettra de réduire notre empreinte carbone », assure Hervé Grumeau. Le groupe, qui investit 3 M€ et bénéficie du soutien du fonds d’accélération des investissements industriels en Centre-Val de Loire, va aussi moderniser son usine de Saint-Laurent-Nouan et ouvrir quatre nouvelles agences dans les deux années à venir à Orléans, Paris sud, Bordeaux et Marseille nord.
Seule zone d’incertitude : la forte hausse des matières premières qui impacte les prix de vente dans un contexte inflationniste. « Je reste confiant car la demande est là tant des professionnels que des particuliers », conclut le dirigeant.

1 – Business to Consumer : désigne les activités commerciales ayant pour cible un client consommateur qui n’est pas une entreprise.

Texte : Jean-Luc Vezon – Photos : Laurent Alvarez

Le groupe Vega poursuit sa marche en avant

Fabricant de mortiers et d’enduits pour façades, le groupe Vega développe son activité grâce à un double modèle économique : la vente directe au travers de ses agences intégrées et un réseau commercial de 28 franchisés Decopierre. Malgré les crises, il poursuit ses implantations.

Lorsqu’il rachète Vega industries en 2006, Hervé Grumeau – ingénieur de formation passé par la Banque publique d’investissement (BPI) et le capital investissement – n’imaginait sans doute pas vivre une telle success story. Le groupe Vega comporte aujourd’hui deux activités. La première est la fabrication et la commercialisation, via un réseau de huit agences, d’une gamme de produits pour façades fabriqués à Saint-Laurent-Nouan, siège social du groupe.
« Avec un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros (M€), nous sommes le 5e acteur du secteur. Nous avons fait le choix de la vente directe aux artisans, maçons et façadiers en misant sur la proximité, la réactivité, le support technique et le service », explique Hervé Grumeau.
Deuxième activité, la vente via un réseau de franchisés Decopierre d’enduits décoratifs muraux à la chaux imitant la pierre. Racheté en 2011, ce réseau compte aujourd’hui 28 membres et connaît un développement important à l’image de Decopierre Vineuil, lauréat des Tops de l’entreprise en 2018. « Le réseau, qui emploie 270 personnes, réalise 25 M€ de chiffre d’affaires, essentiellement en B to C1. Nous visons le double en développant la clientèle institutionnelle et d’entreprise », précise-t-il.
Pour se différencier, Vega joue la carte de l’innovation avec un laboratoire de recherche répondant rapidement à des demandes spécifiques et travaille sur des gammes d’enduits respectueux de l’environnement comme les enduits à faible empreinte carbone bientôt commercialisés.
En mars 2023, Vega va poursuivre son implantation à partir d’une deuxième usine de fabrication qui ouvrira à Bagnols-sur-Cèze (30). « D’une capacité de 100 tonnes par jour, elle nous permettra de réduire notre empreinte carbone », assure Hervé Grumeau. Le groupe, qui investit 3 M€ et bénéficie du soutien du fonds d’accélération des investissements industriels en Centre-Val de Loire, va aussi moderniser son usine de Saint-Laurent-Nouan et ouvrir quatre nouvelles agences dans les deux années à venir à Orléans, Paris sud, Bordeaux et Marseille nord.
Seule zone d’incertitude : la forte hausse des matières premières qui impacte les prix de vente dans un contexte inflationniste. « Je reste confiant car la demande est là tant des professionnels que des particuliers », conclut le dirigeant.

1 – Business to Consumer : désigne les activités commerciales ayant pour cible un client consommateur qui n’est pas une entreprise.

Texte : Jean-Luc Vezon – Photos : Laurent Alvarez

Share This