Le Magazine du Loir-et-Cher

Accueil / À la loupe / Changement de braquet

Changement de braquet

Vendôme
20 février 2024
Temps de lecture : 4 minutes

Partager l’article

Changement de braquet
Elsa Defiez-Boulay, de la régie de quartiers ©L.Alvarez

Acteur majeur de l’insertion en Vendômois, la régie de quartiers, financée notamment par le conseil départemental, lance sa filière vélo. Avec ses partenaires ValDem et Dos d’âne, elle va récupérer des vélos usagés, les remettre en état et les vendre. « Il y a un réel besoin de mobilité à vélo. Cette activité nouvelle sera aussi un support pour l’inclusion sociale et professionnelle de notre public et le moyen d’offrir de nouveaux services aux habitants », dit Charles Lavarenne, directeur. Connue pour ses activités de réemploi-recyclerie et sa boutique Frip’Art, à Vendôme, la régie emploie 54 salariés (dont 40 en insertion) dans ses différentes missions (espaces verts, entretien…). Une montée en puissance des activités vélo est prévue. Un atelier de démonte et de réparation verra bientôt le jour dans un local de ValDem, le syndicat mixte de collecte et de valorisation des déchets ménagers. Des services (atelier fixe et mobile de réparation) et animations (vélo-école) sont prévus pour accompagner la vélonomie (autonomie à vélo, NDLR).

Une filière de réemploi et de réparation des vélos en Vendômois

Sous l’égide de la régie de quartiers de Vendôme, une filière de réemploi des cycles se met en place. Avec ses partenaires ValDem et Dos d’âne, l’association va récupérer puis remettre en état les vélos usagés pour les proposer à la vente.   

Acteur historique de l’insertion en Vendômois, la régie de quartiers de Vendôme s’est donné pour objectif de ramener à l’emploi des personnes qui en sont durablement exclues. Agréée chantier d’insertion par l’État (direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations), elle accueille une quarantaine de personnes, dont un certain nombre de bénéficiaires du RSA, via une convention avec le département. Ces derniers interviennent dans différentes missions (espaces verts, entretien multiservice, ressourcerie…) pour le compte de collectivités (ville de Vendôme, Territoires vendômois …), bailleurs sociaux, entreprises et particuliers.

La première ressourcerie de la région

Connue pour ses activités de réemploi-recyclerie et sa boutique Frip’Art, située 52-54 rue de Courtiras à Vendôme, la régie de quartier est à l’origine de la première ressourcerie dans la région Centre-Val de Loire, en 2013. En 2022, 125 tonnes de matériel sont passées par la structure. À cela, s’ajoutent 30 tonnes d’encombrants et 160 tonnes de textiles.

La régie, qui emploie 54 salariés au total, est au centre de multiples partenariats (mission locale, service pénitentiaire d’insertion et de probation du Loir-et-Cher, etc.). Présidée par Tural Keskiner, maire-adjoint de Vendôme, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 450 000 euros en 2022. Le travail de ses encadrants techniques et conseillers en insertion professionnelle a permis d’assurer 60 % de retour vers l’emploi pour les salariés en insertion que la structure a accompagnés en 2022.

Une filière vélos de seconde main

Avec le soutien financier de la région Centre-Val de Loire, de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et du Pays Vendômois, la régie développe désormais un projet de filière vélo. « Il y a un réel besoin de mobilité à vélo et une demande d’ateliers de réparation participatifs. Cette activité nouvelle sera aussi un support pour l’inclusion sociale et professionnelle de notre public et le moyen d’offrir de nouveaux services aux habitants », souligne Charles Lavarenne, directeur de la régie. 

Chargée du développement de l’atelier vélo à la régie de quartiers, Elsa Defiez-Boulay travaille ainsi à structurer les nouvelles activités. « Nous souhaitons nous assurer que le projet sera pérenne dans le temps en s’appuyant sur une étude de faisabilité », dit celle qui souhaite partager savoirs techniques et pièces détachées vélo avec l’association citoyenne vendômoise Dos d’âne, qui milite pour une croissance durable, compte tenu des ressources limitées de la planète. 

Une montée en puissance des activités vélo est prévue. Dans un premier temps, un atelier de “démonte” et de réparation verra bientôt le jour dans un local mis à disposition par ValDem, partenaire logistique du projet. Des services (atelier fixe et mobile de réparation…) et des animations (vélo-école) sont prévus pour accompagner la vélonomie 1 et l’évolution des modes de déplacement. 

1 – Contraction des mots “vélo” et ”autonomie” – Signifie le fait d’être autonome dans la réparation mécanique du vélo et de pouvoir se déplacer en toute liberté.

Jean-Luc Vezon

52, rue de Courtiras – 41100 Vendôme – 02 54 77 44 65
Site web

©CD41/L.Alvarez

Partagez l’article

Continuer votre lecture