Le Magazine du Loir-et-Cher

Accueil / Dossier / Le département s’engage pour la jeunesse
Le département s’engage pour la jeunesse

Si le conseil départemental veille au bien-être de tous les Loir-et-Chériens, il souhaite, en ce début d’année, s’investir encore davantage en faveur de la jeunesse. Plusieurs actions déjà réalisées – en ce qui concerne la santé, la citoyenneté, etc. – vont être renforcées. Et surtout, une politique spécifique va être mise en place autour d’axes forts, d’ici à 2028. Présentation.

Dossier réalisé par Gwladys Barais et Anne Sarazin

Philippe Gouet, président du conseil départemental
Philippe Gouet ©CD41/N.DERRÉ

Trois questions à Philippe Gouet,
président du conseil départemental

Philippe Gouet : Chacun le sait : la jeunesse, c’est l’avenir ! C’est une cause qui me tient particulièrement à coeur ; nos enfants et petits-enfants sont les adultes de demain. Depuis des années, le conseil départemental mène des actions en faveur des jeunes ; j’ai voulu valoriser ces dernières et proposer de nouvelles pistes de réflexion et d’action. Je souhaite que les jeunes deviennent acteurs de leur vie, et non spectateurs. Beaucoup se croient sans avenir, alors qu’ils sont sans objectif.

P. G. : L’axe n° 1 veut « aider les jeunes à devenir autonomes ». Cela se traduit notamment par des ateliers réalisés autour de la santé et par de bonnes conditions pour étudier, comme l’essai réalisé avec le cartable numérique. Nos actions concernent aussi l’insertion socio-professionnelle avec « L’aventure de l’entreprise ». L’axe n° 2 veut favoriser l’engagement de notre jeunesse dans la vie de la cité. Nous poursuivons l’aide apportée aux jeunes sapeurs-pompiers, le partenariat avec le sous-marin Le Terrible ; nous voulons soutenir l’engagement bénévole et former aux enjeux de la biodiversité. Dernier axe : garantir l’épanouissement des jeunes en facilitant la pratique sportive et l’accès à la culture, notamment grâce au chèque sport-culture.

P. G. : Elles seront multiples et variées. Ces actions seront tournées vers la santé, la lecture, l’alimentation, l’entreprise, le numérique, le civisme, l’environnement et la culture. Vous découvrirez dans les pages suivantes quelques-unes de ces actions phares.


AIDER LES JEUNES À DEVENIR AUTONOMES

Expérimentation du cartable numérique au collège de Salbris.
©CD41/N.DERRÉ

Prévention santé

Atelier protège ton dos en collège.
Atelier « Protège ton dos » – ©CD41/N.DERRÉ

En juin 2022, le conseil départemental a établi son plan d’action jusqu’en 2028, qui comprend 30 projets phares pour le Loir-et-Cher. Un volet santé, intitulé « Le 41 en bonne santé », comprend des animations1 concrètes en matière de prévention et d’accès au soin. Les premiers ateliers « Protège ton dos » ont eu lieu en 2023 dans deux collèges. Plus de 100 élèves de 6e ont bénéficié du diagnostic d’un kinésithérapeute (examen du poids, de la posture, etc.). Cette année, cinq collèges sont inscrits : plus de 500 élèves pourraient être concernés par cette opération 100 % prévention !

marina.vandenbroucque@departement41.fr
1 – Actions réalisées par l’Union régionale des professionnels de santé des masseurs-kinésithérapeutes libéraux de la région Centre-Val de Loire.

Actions autour de l’alimentation

Les ateliers « Santé dans l’assiette » ont proposé, en 2023, des quiz, la confection d’un plat ou un escape game. Six collèges se sont portés volontaires cette année pour prôner une alimentation saine auprès de leurs élèves de 6e. Par ailleurs, les journées « Alimentation collèges », organisées par le conseil départemental et la société départementale d’agriculture, avec des producteurs locaux, proposent des ateliers variés où les élèves cuisinent et découvrent la fabrication de beurre, crème… L’événement réunira, en octobre, près de 1 000 élèves sur deux jours et demi.

Déjeuner du Loir-et-Cher dans un collège du département.
Christophe Hay, chef étoilé. ©CD41/N.DERRÉ

marina.vandenbroucque@departement41.frlucile.pesme@departement41.fr

Le déjeuner du Loir-et-Cher

Depuis 2015, le conseil départemental organise le déjeuner du Loir-et-Cher dans les 26 collèges publics. Le principe ? Un menu unique, élaboré à partir de produits locaux par le chef étoilé Christophe Hay, avec les chefs de cuisine des collèges. Prochain rendez-vous le jeudi 28 mars.

Chantier d’envergure

Vue d'architecte du collège de Veuzain-sur-Loire.
Collège de Veuzain-sur-Loire. ©APM ARCHITECTURE

Depuis quelques années, le conseil départemental modernise ses collèges (l’objectif est fixé à un par an) afin que les élèves étudient dans les meilleures conditions. L’enjeu se veut pédagogique et également environnemental. Nouveau chantier d’envergure ? Le collège Joseph-Crocheton, situé à Veuzain-sur-Loire. Commencés en octobre dernier, les travaux devraient s’achever à la fin de l’année 2026, pour un budget total de 23 millions d’euros. Au programme : des matériaux naturels, renouvelables, une structure en bois, des terrasses végétales et des panneaux photovoltaïques.
Un vrai « collège du futur ».

Journée festive pour clôturer l'opération "Des livres à soi", à Vineuil.
Journée festive pour clôturer l’opération « Des livres à soi », à Vineuil. ©CD41/N.DERRÉ

Donner le goût de la lecture

La lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme (difficulté, voire incapacité à utiliser des appareils numériques et des outils informatiques) est une des priorités du conseil départemental. En 2023, l’opération « Des livres à soi » a permis à une douzaine de parents issus de quartiers prioritaires, éloignés de la lecture ou de la langue française, d’apprendre les astuces pour raconter des histoires et donner envie de lire à leurs enfants. Au programme : des ateliers pour apprendre à manipuler, raconter et partager les livres jeunesse, ainsi qu’un accompagnement à la bibliothèque et à la librairie pour choisir des livres.

Cette action, qui vise à prévenir l’illettrisme et à réduire les inégalités d’accès à la culture, a été réalisée en étroite collaboration avec les professionnels de la médiathèque départementale (ex-direction de la lecture publique) et ceux du service de la protection maternelle et infantile de Blois et de Vendôme.
Fort du succès de cette première édition, cet événement est reconduit cette année.

L’aventure de l’entreprise

Depuis 2015, le conseil départemental organise « L’aventure de l’entreprise », qui fait écho aux différents forums de l’orientation locaux et régionaux. Objet ? Faire découvrir aux collégiens, dès 14 ans, et aux lycéens – d’établissements publics et privés – des entreprises locales (industrie, commerce, artisanat, services…). Des interventions en classe et des visites se déroulent donc chaque année, la collectivité prenant à sa charge la coordination de l’opération et la partie transport. En 2023, 65 visites ont eu lieu et ont mobilisé plus de 1 800 personnes (élèves, accompagnateurs, personnel des entreprises). Cette initiative connaît un joli succès ; elle tisse des liens entre générations et peut orienter le choix des jeunes pour un futur métier.
marina.vandenbroucque@departement41.fr

Des collégiens visitent la société Thiolat Packaging, à Blois.
Visite de la société Thiolat Packaging, à Blois. ©CD41

Recherche de stage

Une plateforme de recherche de stage, qui met en relation les recruteurs et les Loir-et-Chériens, est en projet. Elle s’adressera aux jeunes en quête d’un stage ou d’un apprentissage et sera ouverte aux entreprises afin qu’elles déposent leurs offres.


FAVORISER L’ENGAGEMENT DES JEUNES

Manon Lepoux, stagiaire à la préparation militaire marine de Loir-et-Cher.
Manon Lepoux. ©CD41/N.DERRÉ

Passeport du civisme

Le conseil départemental souhaite déployer aujourd’hui le passeport citoyen, imaginé en 2017 par l’Association (nationale) du passeport du civisme. Son objet : développer la citoyenneté chez les jeunes, de 8 à 18 ans, grâce à ce dispositif adopté par des élus locaux et l’Éducation nationale. En Loir-et-Cher pourront être concernés les jeunes pris en charge par le département au titre de l’aide sociale à l’enfance (ASE). Ils suivront divers ateliers concernant les valeurs de la République, la protection de la population (initiation aux gestes de premiers secours…) Autres volets proposés ? Le lien intergénérationnel (correspondance avec des résidents d’Ehpad), le devoir de mémoire (présence à des commémorations), la protection de l’environnement (sensibilisation au tri…), le harcèlement scolaire (et en ligne) ou encore le handicap. À terme, ce passeport du civisme 41 pourrait être envisagé pour les collégiens.

Logo du passeport du civisme.

Classes de défense

En France, environ 300 classes de défense tissent des liens entre des unités militaires et des établissements scolaires. En Loir-et-Cher, une classe de ce genre (élèves de 3e) a vu le jour en septembre dernier au collège Pierre-de-Ronsard de Mer. Une autre s’est créée fin 2023, après la signature d’une convention entre le collège Joseph-Paul-Boncour de Saint-Aignan et la base aérienne 273 « Lieutenant-colonel Mailfert » de Romorantin-Pruniers. Ces projets concrets, qui s’appuient sur le lien armée-jeunesse, visent plusieurs objectifs : mieux connaître le monde militaire, acquérir de nouvelles connaissances (notamment en lien avec la base concernée) et sensibiliser les jeunes aux contraintes de la vie professionnelle.

Devenir sapeur-pompier

Le conseil départemental est un partenaire majeur du service départemental d’incendie et de secours (SDIS). Pour inciter les jeunes à devenir des citoyens, la collectivité propose, depuis la fin 2023, une aide incitative de 41 euros pour chaque inscription1 réalisée dans une section locale de l’Union départementale des sapeurs-pompiers de Loir-et-Cher (UDSP 41). Il suffit d’être âgé de 13 à 18 ans. Déjà 204 jeunes Loir-et-Chériens ont bénéficié de ce nouveau dispositif, reconduit cette année.
02 46 92 96 90 – udsp41@sdis41.fr
1 – L’inscription s’élève à 80 € au total.

Un ENS par collège

ENS Prairies de Fouzon, en vallée du Cher.
ENS Prairies de Fouzon, en vallée du Cher. ©CD41/N.DERRÉ;

Comment sensibiliser les jeunes aux enjeux de la biodiversité ? En les incitant, par exemple, à découvrir les espaces naturels sensibles (ENS) du Loir-et-Cher, encore trop méconnus du public. Pour cela, le conseil départemental met en place des conventions de partenariat entre les collèges et les ENS situés à proximité. Le département financera ainsi le transport des élèves et de leurs professeurs, participera à la mise en place d’animations in situ dès la rentrée de septembre. Un parrainage « gagnant-gagnant ».

Entretien d'un passage à petite faune par des élèves, à Molineuf.
Entretien d’un passage à petite faune par des élèves, à Molineuf. ©CD41/T.YOU

Éducation à l’environnement

Depuis 2020, le conseil départemental soutient les associations qui accompagnent les classes de primaire et de collège dans leurs projets d’éducation au développement durable. Les classes intéressées, supervisées par un professeur et un éducateur à l’environnement, proposent un projet avec un enjeu écologique lié à un ou plusieurs thèmes : climat, eau, biodiversité et alimentation. Si ce dernier est retenu par l’Éducation nationale et les financeurs, les élèves bénéficient, pendant l’année scolaire, de trois animations, dont au moins une sortie en milieu naturel. En 2023, par exemple,

une classe de 5e du collège Clément-Janequin à Montoire-sur-le-Loir a travaillé sur l’aménagement d’une mare pour augmenter la biodiversité des insectes, oiseaux… Une classe Ulis (unité localisée pour l’inclusion scolaire) du collège Marie-Curie, à Saint-Laurent-Nouan, s’est aussi intéressée aux enjeux environnementaux liés à l’eau. D’autres actions de ce type sont déjà en cours cette année.

À la découverte des pollinisateurs

Les élèves (du cours élémentaire à la 3e) qui souhaitent découvrir le monde fascinant des insectes pollinisateurs ont à leur disposition deux mallettes pédagogiques, l’une proposée par le conseil départemental, l’autre par Réseau Canopé (réseau de formation des enseignants). Le contenu de ces mallettes (fiches, maquettes d’insectes et de fleurs, jeu de plateau, matériel pour sortie nature…) a été validé par des personnes compétentes en entomologie et par des enseignants. Ainsi, avec l’aide d’un professeur ou d’un animateur, les élèves apprennent ce que sont les pollinisateurs et leur rôle.
environnement@departement41.fr

Atelier nature à la découverte des pollinisateurs.
Atelier nature. ©CD41

Trophée jeunesse

Vous avez entre 10 et 20 ans et vous agissez en faveur de la biodiversité ? À l’occasion du Mois de la biodiversité 2024, « Le 41 par nature », le conseil départemental décerne des Trophées nature qui récompensent l’engagement individuel ou collectif de jeunes dans le cadre d’une action pour préserver le patrimoine environnemental.
Plus d’infos sur nature41.fr


GARANTIR L’ÉPANOUISSEMENT DES JEUNES

Le Labo des arts

Le conseil départemental mène de nombreuses actions en faveur de la culture. Parmi celles-ci, « Le Labo des arts » sera « testé » à la rentrée de septembre dans des écoles primaires situées en milieu rural. En partenariat avec l’Éducation nationale, L’Ensemble orchestral 41 animera de nombreux ateliers musicaux et d’éveil à destination des élèves, avec une implication concrète des enfants. Les écoles de Chaon et de Saint-Hilaire-la-Gravelle seront les premières à se lancer dans cette nouvelle aventure.

Atelier musical d'éveil.
Atelier musical d’éveil. ©HIGHWAYSTARZ
Clap 41 spécial jeunesse.
©CD41/N.DERRÉ

Clap 41 pour les jeunes

Vous connaissez forcément Clap 41, qui propose des séances gratuites de cinéma dans les communes rurales du département. Mais savez-vous que ce dispositif concerne aussi les jeunes ? Cette année, c’est une première, des séances jeune public sont organisées des mercredis durant les vacances scolaires (février, Pâques, Toussaint). Mercredi 28 février à 16 h, Vouzon (salle des fêtes) accueillera le film Jappeloup ; mercredi 6 mars à 18 h, la salle communale de Pontlevoy proposera le film Paddington. Pour découvrir les autres projections de l’année, rendez-vous
sur departement41.fr

Accueil de jeunes autistes en école de musique

Le conseil départemental mène une politique ambitieuse pour développer l’accès à la culture pour tous les publics. Ainsi, avec le conservatoire de Blois-Agglopolys, celui de Romorantin-Lanthenay et l’école de musique Territoires vendômois, le département va mener une action spécifique – et nouvelle – auprès de jeunes autistes. Trois établissements pourraient ainsi accueillir, dès septembre, ces élèves. Pour ce faire, des enseignants volontaires seront formés. À suivre.
emmanuelle.dormoy@departement41.fr

Collégiades41

Les Collégiades 41, à Mer en 2023.
Les Collégiades 41, à Mer en 2023. CD41/N.DERRÉ

Chacun le sait, 2024 est une année olympique. Pour la 3e année consécutive, le conseil départemental et le comité départemental olympique et sportif (CDOS) s’associent pour mettre en place des classes olympiques dans les collèges qui souhaitent participer. Onze établissements, publics et privés, participent au projet pour l’année scolaire 2023-2024, ce qui représente 17 classes. Le projet se déroule en deux phases. La première, en classe, sensibilise les élèves à l’olympisme et aux valeurs du sport. Puis, en fin d’année scolaire, un rassemblement, Les Collégiades41, est organisé. Au programme : football, aviron, athlétisme, rugby fauteuil, etc. Deux rendez-vous sont prévus (avec 300 élèves) : le 20 juin à Romorantin-Lanthenay et le 27 juin à Mer.
arnaud.selle@departement41.fr

Lecture pour tous

La médiathèque départementale mène des actions concrètes avec les bibliothèques rurales pour lutter contre l’illettrisme. Elle propose ainsi des collections inclusives pour les lecteurs connaissant des troubles « dys », pour les mal-voyants, les autistes, etc. De même, on peut accéder à des ressources numériques précieuses et accessibles à tous sur smartphone, ordinateur ou tablette depuis son portail. Les adhérents numériques d’une bibliothèque trouvent sur BibliOdyssée des livres jeunesse en édition adaptée pour tous les publics éloignés de la lecture. Chacun peut se cultiver « comme tout le monde » et découvrir le plaisir de lire.
lecture41.culture41.fr

Des ouvrages pour aider à la lecture.
Des ouvrages pour aider à la lecture. ©CD41/C.ANANIGUIAN

Animation Micro-folie, à Saint-Laurent-Nouan.
Animation Micro-folie, à Saint-Laurent-Nouan. ©CD41/C.CHIGOT

Micro-Folie

Acquise par la médiathèque départementale fin 2021, la Micro-Folie, véritable musée numérique itinérant, s’installe dans les bibliothèques du département pour quelques mois à chaque fois. Elle permet aux élèves de maternelle, comme aux lycéens, de découvrir l’art, la culture en général, en fonction du programme scolaire étudié. Des activités jeunesse sont également proposées hors temps scolaire. Les classes Ulis (unité localisée pour l’inclusion scolaire) ou les classes « zone d’enseignement prioritaire » sont aussi concernées par ce musée virtuel. Entre février et avril, la Micro-Folie sera installée à la médiathèque de Lamotte-Beuvron. Actualité sportive oblige, cette dernière rejoindra ensuite le tiers-lieu du conseil départemental à Blois, Le rendez-vous des Jeux (voir au dos du magazine), avant de gagner la médiathèque de Mondoubleau en fin d’année.

Partagez l’article

Continuer votre lecture