Le Magazine du Loir-et-Cher

Accueil / À la loupe / Histoire de famille

Histoire de famille

Talcy
12 décembre 2023
Temps de lecture : 3 minutes

Partager l’article

Histoire de famille
Bertrand Lemaire, directeur général de la Ferme de la Motte. @CD41/N.Derré

La Ferme de la Motte, une réussite familiale

Posées en lisière du village de Talcy, sur un site de cinq hectares, les immenses installations de la Ferme de la Motte, d’où émerge le nouveau siège au design épuré, témoignent de la réussite entrepreneuriale de la famille Lemaire. L’histoire démarre au tournant des années 1970, lorsque deux frères, Étienne et Philippe, alors céréaliers, décident de diversifier leur production en cultivant le cassis et l’oignon. Mais surtout, les deux hommes qui voient loin ne se limitent pas à leur métier d’agriculteur et décident aussi d’étendre leurs activités au conditionnement et à la commercialisation de leur production, qui s’effectue alors sur le marché de Rungis, en région parisienne. Dix salariés travaillent à leurs côtés, ils sont en train de jeter les bases de l’entreprise actuelle.

Sans oublier les céréales, c’est grâce à la famille des alliums – oignons, ail, échalote et échalions – que reposera en partie la prospérité de l’entreprise.
Dans la première moitié des années 1990, les enfants, « devenus cinq associés à parts égales », reprennent le flambeau « avec l’envie de perpétuer l’aventure de nos pères », se souvient Bertrand Lemaire, directeur général, et avec de nouveaux projets en tête, comme la mise en route d’une nouvelle usine automatisée de conditionnement en 2000.

Développement de la filière bio

Sans cesse à la recherche de leviers de croissance, les nouveaux patrons, « au cours des années 1997 et 1998 », développent la filière bio. Après les tâtonnements du début – « on plantait 10 hectares pour n’en récolter finalement que 3, mais on a vite appris ! » – le bio représente désormais « la moitié de nos terres cultivées », mais aussi la moitié du chiffre d’affaires de l’entreprise, qui s’élève à 75 millions d’euros pour l’exercice 2022-2023.

Pratique vertueuse, le bio, « non seulement minimise notre impact sur la nature, mais nous responsabilise dans notre manière d’appréhender nos cultures conventionnelles pour lesquelles nous avons limité, voire supprimé, l’usage de certains produits chimiques et fongicides ».

La force de la Ferme de la Motte repose sur sa maîtrise de l’intégralité de la chaîne de valeur, « la production, le stockage, le conditionnement et l’expédition ». Conditionnée en paquets de 200, 250 et 500 g ou bien 1 et 5 kg, la production est écoulée essentiellement auprès de la grande distribution via les centrales d’achat. Une stratégie qui consiste à être présent auprès du plus grand nombre d’enseigne grâce aux marques distributeur.

Boutique à la ferme

Producteurs de légumes conventionnels et biologique « sur une surface d’environ 900 hectares », la Ferme de la Motte cultive différentes variétés d’ails, de courges, d’échalions, d’échalotes, d’oignons, de pommes de terre et de carottes. Il est possible d’acquérir ces produits directement à la boutique « Aux p’tits oignons », sur le site de Talcy.

Le temps a passé depuis les années 1970. Pour ce qui concerne le présent, ce sont désormais 300 salariés qui, « dès 6 heures du matin », plantent, récoltent, trient, conditionnent et chargent les camions. Les récoltes, effectuées au printemps et en été, « peuvent être stockées de six à neuf mois ». Pas moins « de 1 400 tonnes de légumes (dont 500 tonnes d’oignons conventionnels et 150 en bio) quittent l’usine chaque semaine, pour un total de 70 000 tonnes écoulées dans l’année ».

L’équipe dirigeante, « toujours en train de penser à l’après », pense à sa succession et prépare déjà le futur de la belle histoire familiale. Dans un contexte climatique et économique qui rebat les cartes et « oblige à repenser l’usage de l’eau, à envisager l’emploi de variétés résistantes à la sècheresse » et à tenir compte « de la hausse des prix, qui modifie les habitudes de consommation ». De nouveaux défis à relever…

Olivier Durand

52, rue du Château – 41370 Talcy
Boutique ouverte lundi (14 h – 17 h 30), du mardi au vendredi (9 h 30 – 12 h 30 et 13 h – 17 h 30), samedi (le premier du mois – 9 h 30 – 12 h)
02 54 81 44 22 – www.fermedelamotte.com
InstagramFacebook

Partagez l’article

Continuer votre lecture