Le Magazine du Loir-et-Cher

Accueil / À la loupe / Lieu de création artistique

Lieu de création artistique

Pouillé
17 avril 2024
Temps de lecture : 4 minutes

Partager l’article

Lieu de création artistique
Brigitte Pougeoise (au centre) et des artistes en résidence. ©CD41/C.Ananiguian


Au terme de la visite de la résidence d’artistes LouHenrie (1), Brigitte Pougeoise dit modestement : « C’est ma petite contribution au développement du spectacle vivant. » Car c’est un espace de création très professionnel et fort bienvenu qu’elle fait vivre depuis 2017 avec l’association du même nom, chez elle à Pouillé.

Sur le large plateau de répétition aménagé à dessein sur la quasi-totalité du premier étage de la maison de village se succèdent compagnies de danse, de théâtre, mimes, groupes vocaux, musiciens, marionnettistes… Chambres, cuisine, pièce de vie et jardin favorisent l’immersion des artistes dans un cocon créatif. Ces moments partagés peuvent durer une dizaine de jours si nécessaire. Tous les deux ans, le festival itinérant Bip’s, organisé par LouHenrie, est l’occasion de voir ou de revoir les artistes accueillis au cours des deux années précédentes.

Prochaine édition les 6, 7 et 8 septembre à Monthou-sur-Cher, avec des spectacles, bien sûr, mais aussi des ateliers pour petits et grands et une ambiance festive à souhait.

(1). Nom de la bâtisse.
06 67 91 66 36 – asso.louhenrie@orange.fr
17, rue de la Liberté – www.louhenrie.com

LouHenrie, des artistes à la maison

À Pouillé, village de 800 âmes, la résidence d’artistes LouHenrie accueille tout au long de l’année des compagnies pluridisciplinaires de toute la France, grâce à Brigitte Pougeoise, intarissable passionnée qui dédie son habitation et son activité au spectacle vivant.

Le salon et la cuisine de sa jolie maison de village, Brigitte Pougeoise a décidé de les partager, comme la majeure partie de la demeure et le jardin qu’elle a acquis en 2014. Tous les deux mois environ, une compagnie s’installe dans ses quartiers pour une résidence d’une à deux semaine(s). Initialement, la photographe parisienne cherchait une grange pour expérimenter ses propres travaux. Spécialiste de photo de marionnettes (https://brigitte-pougeoise.blogspot.com/) – elle a cédé son fonds photographique à la BNF, Brigitte Pougeoise crée désormais des performances photographiques en collaboration avec des marionnettistes.
Lassée de parcourir la France de résidence en résidence, elle cherchait une grange où poser son matériel et sa réflexion. Mais à peine arrivée à Pouillé, l’idée d’ouvrir son espace à d’autres compagnies s’est fait jour. D’emblée, le lieu a été pensé comme une résidence d’artistes non pas dans la grange sise au fond du petit jardin, mais dans la maison, directement.

Le bonheur d’accueillir des artistes chez soi

L’étage s’est mué en un vaste et chaleureux plateau de répétition de 70 m². Derrière d’immenses rideaux clairs, deux alcôves abritent les chambres des artistes. Un cocon idéal pour la recherche, l’écriture ou la répétition car, faute de place, les pans lumière et décors des spectacles ne peuvent être envisagés ici.
Au départ ouverte aux compagnies de marionnettistes, la résidence LouHenrie est devenue pluridisciplinaire… « Je me suis prise au jeu d’accompagner les autres, au point de mettre en retrait ma propre activité artistique. Je suis devenue spécialiste de la logistique et de la cuisine ! », rit Brigitte Pougeoise, tout en exposant ses propres projets artistiques à venir et son planning serré entre deux trains. « Je n’arrête pas d’apprendre et franchement, c’est un bonheur d’avoir des artistes à la maison. À entendre le quatuor vocal Accolade chanter toute la journée, en mars dernier, j’avais constamment le sourire aux lèvres. ». C’est justement cette proximité qu’Aurore Boutin, membre du quatuor, a appréciée lors de la résidence. « Être chez quelqu’un change la dynamique de la résidence. Les repas partagés ont été des temps d’échange et de convivialité. On a dépassé le seul lien artistique pour tisser un lien humain avec Brigitte. C’est quelqu’un qui a envie de partager ses contacts et d’accompagner les artistes, si bien qu’elle nous a programmés au prochain festival Bip’S ! »

Bip’S, un festival pluridisciplinaire

Né à Pouillé en 2020 de l’envie de revoir les compagnies accueillies pendant deux ans, le festival Bip’S pour « Biennale Internationale Pluridisciplinaire » est devenu itinérant pour favoriser la diffusion culturelle dans toute la vallée du Cher. Tous les deux ans, le 2e week-end de septembre, il propose une sélection de spectacles travaillés à LouHenrie et devenus matures. Dans une ambiance festive, on y assiste à des spectacles à petit prix (à partir de 5 €) pour, précise Brigitte Pougeoise, « ouvrir le festival au plus grand nombre ». L’organisatrice insiste ainsi sur la gratuité pour les moins de 12 ans et les petits revenus.
Au programme de l’édition des 6, 7 et 8 septembre prochains à Monthou-sur-Cher : le quatuor Accolade, donc, mais aussi La Sensible, Le Banquet du Roy, Par Ici la compagnie, El Vaïvén, Grand Tigre, Zizanie Milkas, du yoga, du dessin, des lectures à voix haute… Bref, un rendez-vous à noter immédiatement dans les agendas.

Alice Enaudeau

06 67 91 66 36 – asso.louhenrie@orange.fr
17, rue de la Liberté – www.louhenrie.com

©CD41/C.Ananiguian

  • La résidence d'artistes LouHenrie est soutenue par la Région, le conseil départemental et la Communauté de communes Val de Cher-Controis.

Partagez l’article

Continuer votre lecture