Le Magazine du Loir-et-Cher

Accueil / En direct / La santé en bonne voie

La santé en bonne voie

17 avril 2023
Temps de lecture : 3 minutes

Partager l’article

La santé en bonne voie

En avril 2022, Loir & Cher info consacrait sa « une » au nouveau plan santé du conseil départemental, « Le 41 en bonne santé ». Un an plus tard, la collectivité souhaite faire un point sur les démarches entreprises et sur les perspectives 2023.
Le département a créé une mission « Promotion de la santé » et recruté, en mai 2022, François Maupetit. Par ailleurs, l’an dernier, l’agence d’attractivité Be LC a engagé Samuel Barbou, chargé de la promotion et de la prospection santé, et participé à huit congrès et salons professionnels en France.
Le conseil départemental a renforcé l’accompagnement des futurs professionnels de santé en incitant à la primo-installation.
Cela s’est traduit par une allocation départementale de stage (30 000 € pour 22 internes) et une bourse départementale (29 000 € pour deux infirmiers en pratique avancée et un étudiant en ergothérapie). De plus, deux médecins généralistes ont reçu un soutien financier pour leur installation, à Pontlevoy et Contres (soit 7 000 €). Et l’investissement vers les structures de santé est maintenu avec une aide apportée à quatre projets : Cheverny, La Chapelle-Saint-Martin-en-Plaine, Romorantin-Lanthenay et Saint-Ouen.
Pour refonder l’organisation des consultations médicales, la convention entre la Plateforme alternative d’innovation en santé (Païs) et le département a été renouvelée pour deux ans. La télémédecine et la télé-expertise aident à lutter contre la désertification médicale. Le cabinet infirmier de Suèvres a ainsi bénéficié d’une aide à l’ingénierie (26 700 €) et l’hôpital de Blois a reçu une aide financière (32 700 €) pour le poste d’assistant territorial universitaire en oncologie pendant deux ans.
Enfin, l’avenir étant lié à la formation du personnel de santé, le département participera à hauteur d’un million d’euros (sur plusieurs années) au projet de campus universitaire du centre hospitalier de Blois.

Actions au collège et nouveautés

En parallèle, le département renforce la prévention chez les collégiens (prévention des troubles posturaux du rachis et dépistage de la scoliose). Plus de 100 élèves du collège Les Pressigny, de Selles-sur-Cher, et près de 80 du collège Alphonse-Karr, de Mondoubleau, ont bénéficié de conseils avisés. Des ateliers nutrition — concernant près de 300 élèves — ont aussi été organisés aux collèges de Selles-sur-Cher, Lamotte-Beuvron et Beauce-la-Romaine.
Pour 2023, de nouveaux dispositifs sont mis en place, comme le prêt de véhicules à des étudiants en médecine ou en paramédecine faisant leur stage en Loir-et-Cher. Des aides au loyer seront aussi apportées aux étudiants en stage. De plus, les professionnels de santé créant ou développant leur activité bénéficieront d’un prêt à taux zéro grâce à la mise en place d’un fonds santé.
Côté maisons de santé, huit projets sont à l’étude à Azé, Chailles, Dhuizon, Lamotte-Beuvron, Les Montils, Veuzain-sur-Loire, Selles-sur-Cher et Vineuil. Le conseil départemental va aider également à l’installation de praticiens dans le département : deux pédiatres, trois médecins généralistes, une gynécologue médicale, deux chirurgiens-dentistes et trois kinésithérapeutes.

Logo Le 41 en bonne santé

©Bnenin

Atelier Protège ton dos
Atelier « Protège ton dos » ©Photographee.eu

EN SAVOIR +
francois.maupetit@departement41.fr

Partagez l’article

Continuer votre lecture