Le Magazine du Loir-et-Cher

Accueil / En direct / UN DÉPARTEMENT TRÈS ATTRACTIF

UN DÉPARTEMENT TRÈS ATTRACTIF

12 avril 2024
Temps de lecture : 3 minutes

Partager l’article

UN DÉPARTEMENT TRÈS ATTRACTIF

En 2023, le Loir-et-Cher a battu des records en matière d’attractivité et a conforté sa place de « poumon » du Val de Loire. Les sites emblématiques du département participent largement à cette dynamique. Le ZooParc de Beauval a ainsi de nouveau dépassé la barre des 2 millions de visiteurs et reste le premier site visité de la région. Le château de Chambord a, lui aussi, battu des records, avec 1,15 million de visiteurs. Au total, plus de six millions de visiteurs ont fréquenté notre département ; les nuitées, quant à elles, atteignent le chiffre de trois millions. Quelle fierté pour le Loir-et-Cher !

Le Val de Loire à Paris

Pour accompagner et renforcer cette dynamique, depuis 2017, le Val de Loire s’affiche en grand à Paris et en région parisienne, au printemps et en fin d’année. 2024 ne fait pas exception à la règle : une campagne de communication XXL s’est tenue du 11 mars au 8 avril, soutenue par le conseil départemental de Loir-et-Cher et la région Centre-Val de Loire. Budget total : 500 000 €, avec une participation de 75 000 € du département.
Neuf acteurs majeurs de la destination sont associés à l’opération : le ZooParc de Beauval, les châteaux de Chambord, Cheverny, Chaumontsur-Loire et Blois, côté Loir-et-Cher ; Amboise, Chenonceau, Villandry et le Clos-Lucé, côté Indre-et-Loire. Dans la capitale et sa périphérie, un arrière de bus sur trois (ainsi que celui des bus touristiques) a arboré les couleurs du Val de Loire. Les couloirs du métro, le tramway et les mâts-drapeaux situés au coeur de Paris ont, eux aussi, vanté les charmesde la vallée des rois. Cette opération de communication, mariant acteurs publics et privés, est spectaculaire et ses retombées économiques avérées, comme en témoignent l’engagement continu des sites et la belle dynamique des chiffres de fréquentation du département. En 2022, le conseil départemental et l’ADT ont organisé les Assises du tourisme, qui ont défini plusieurs orientations à suivre d’ici à 2028. À cette occasion, les marques Val de Loire et Sologne ont été plébiscitées, et cette campagne de communication à Paris en est la traduction concrète.

Catherine Lhéritier, 1re vice-présidente du conseil départemental et présidente de l’agence de développement touristique
Catherine Lhéritier ©CD41/N. DERRÉ

Catherine Lhéritier, 1re vice-présidente du conseil départemental et présidente de l’agence de développement touristique

Partagez l’article

Continuer votre lecture